S’engager dans la Garde nationale : ma questions d’actualité au Ministre de l’Intérieur

Mardi 18 octobre dernier, j’ai interrogé le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, à l’occasion de la séance des questions d’actualité au Sénat. La semaine précédente, des annonces avaient été faites en Conseil des ministres afin de créer le dispositif de la garde nationale. Il s’agit d’une mesure ambitieuse et pragmatique qui répond à la volonté d’engagement des Français, et en particulier des jeunes, face à la menace terroriste.

Lire la suite

Le Sénat refuse le vote obligatoire

Interv120216

Les trois amendements que je défendais sur le vote obligatoire, le stage de citoyenneté et le vote blanc n’ont, à mon regret, pas été adoptés par le Sénat. Cependant, une discussion très enrichissante a pu avoir lieu sur ce sujet primordial pour notre démocratie, et nul doute qu’elle ouvre la voie à une réflexion globale sur notre système électoral.

En tant qu’élue parlementaire, je reste lucide sur les difficultés démocratiques qui traversent notre société. Cela m’oblige et m’engage à poursuivre cette réflexion qui me conduira à nouveau à faire des propositions concrètes qui iront dans le sens du renforcement du lien citoyen.

Face à la crise démocratique, rendons le vote obligatoire !

Voting Seine-et-Marne, France

BSIP/UIG via Getty Images

Tribune sur HuffingtonPost.fr

Gisèle JOURDA (Sénatrice de l’Aude)

Dominique BAILLY (Sénateur du Nord)

 

Défiance envers les institutions, perte de confiance dans les hommes et femmes politiques, abstention spectaculairement croissante depuis 35 ans, difficultés voire incapacité à se reconnaître dans la représentation nationale et locale… ces éléments fragilisent les pouvoirs publics et concourent à la dégradation de notre démocratie. Justement, notre démocratie. À notre fierté de la savoir représentative se greffe souvent la gêne de lui apposer ce qualificatif. L’abstention ayant fait de lui un adjectif fantôme et désormais fantasmé, quelle est désormais sa raison d’être?

Forts de ce constat, allons-nous continuer à détourner le regard de cette question essentielle qu’est l’obligation de voter? Oui, le vote obligatoire est un serpent de mer parce qu’il implique une réforme globale de nos outils démocratiques et de notre conception de l’élection. Mais, à l’heure où le Parlement examine le projet de loi Égalité & Citoyenneté, qui a pour objectif la réaffirmation et le rassemblement autour des valeurs de la République, nous voulons agir pour faire de ce texte une réforme emblématique de ce quinquennat… Lire la suite sur Huffingtonpost.fr

Pour une équipe de France de la Défense ! #UED2016

UED2016Depuis lundi, je participe aux 14èmes Université d’été de la défense à Palaiseau. Je suis intervenue hier lors de l’atelier « Mesurer les risques et contrer la menace » sur notre territoire national.

Pour clôturer nos travaux, le Ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a évoqué avec force et conviction les constats et les perspectives en matière de défense pour notre pays.

Lire la suite

Partenariat oriental : un bilan en demi-teinte mais une volonté forte d’avancer

Le 13 juillet dernier, en Commission des Affaires européennes, Pascal Allizard, sénateur du Calvados, et moi-même avons présenté notre rapport d’information sur le Partenariat oriental.

Après avoir entendu une cinquantaine de personnes lors d’auditions et de déplacements à Bruxelles et en Géorgie, notre rapport dresse le bilan de ce projet ambitieux qu’était, dans sa genèse, le Partenariat oriental, influencé par les principes de l’Ostpolitik du Chancelier Willy Brandt, marqué par un contexte porteur pour le projet européen, au lendemain des élargissements de 2004 et 2007 : réunification de l’Europe, volonté de diffuser les valeurs européennes, recherche de la paix et de la prospérité.

Le Partenariat oriental constitue l’un des piliers de la politique européenne de voisinage formalisée en 2004, visant à instaurer une zone de prospérité et un voisinage amical – un « cercle d’amis » selon l’expression du président de la Commission européenne de l’époque, Romano Prodi. Cette politique de voisinage, qui a reçu un fondement juridique plus ambitieux avec le traité de Lisbonne, a pour but d’encourager des relations plus étroites avec les pays limitrophes de l’Union non engagés dans un processus d’adhésion et promeut quatre objectifs : raffermir les liens politiques ; aider à répondre aux critères politiques de l’Union ; entamer une intégration économique partielle ; soutenir les réformes économiques, sociales et environnementales. Lire la suite

Faire face aux menaces grâce à une réserve militaire forte et territorialisée

Conférence de presse pour présenter notre rapport le 13 juillet 2016

Conférence de presse avec le sénateur Jean-Marie Bockel pour présenter notre rapport le 13 juillet dernier

La semaine dernière, la Commission des Affaires étrangères du Sénat a adopté mon rapport intitulé « Garde nationale/réserve militaire : une réserve militaire forte et territorialité pour face face aux crises ». À la lumière des évènements dramatiques qui ont touché notre pays la semaine dernière, ce rapport retient une approche réaliste et pragmatique de la réserve militaire et présente 50 propositions pour parvenir à la rendre forte et efficace.

Lire la suite

Le Sénat fera entendre sa voix sur la refondation de l’Union européenne

À la suite du référendum britannique du 24 juin, un groupe de suivi sur le retrait du Royaume-Uni et la refondation de l’Union européenne a été mis en place par le Sénat.  Il a tenu sa première réunion le mercredi 13 juillet dernier. Co-présidé par Jean-Pierre Raffarin, sénateur de la Vienne, président de la Commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées, et par Jean Bizet, sénateur de la Manche, président de la commission des affaires européennes, il comporte 20 membres représentant l’ensemble des groupes politiques. Je suis ravie d’en faire partie au nom de la Commission des Affaires étrangères.

Le groupe de suivi a établi un ambitieux programme de travail lors de sa réunion du 13 juillet, et se prononcera tout au long du processus de mise en œuvre de l’article 50 qui organise le retrait d’un État membre de l’Union européenne. Il fera des propositions pour refonder l’Union européenne et mieux répondre aux préoccupations concrètes des citoyens, comme la sécurité et la défense, la crise migratoire, ou l’emploi. Lire la suite

Lutter contre les difficultés touchant les acteurs de la filière du bois en France

Sénat-hémicycle2La filière de la transformation du bois représente aujourd’hui 100 000 emplois directs sur l’ensemble du territoire. Mais les événements récents, qu’il s’agisse des intempéries, des grèves ou des perturbations dans les transports, ont précipité les difficultés touchant ce secteur économique, notamment dans l’industrie de la transformation du chêne. Par manque de matière première, ce sont des dizaines d’emplois dans les scieries qui sont menacés de disparaître à court terme. Pour cette raison, il est essentiel pour les acteurs de cette filière de pouvoir s’adapter à ces difficultés temporaires. J’ai donc souhaité interroger la Ministre du Travail, de l’Emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social pour savoir si des initiatives ont été prises par son ministère afin de mettre en place une convention nationale pour le chômage partiel dans les scieries. Retrouvez l’intégralité de ma question en cliquant ici.

Un nouveau contrat entre l’Union Européenne et les citoyens : mon intervention au Sénat

Interv2Si chaque Conseil européen est l’occasion de nous poser la question « quelle Europe voulons-nous ? ». Celui des 28 & 29 juin prochains est véritablement une chance d’écrire une nouvelle page de l’Histoire européenne. C’est par ces mots que j’ai introduit mes propos hier après-midi à la tribune de l’Hémicycle du Palais du Luxembourg. A l’heure où le peuple britannique a décidé de quitter l’Union Européenne, nous avons besoin d’un nouveau contrat à destination de ses citoyens. Ce contrat d’avenir devra s’appuyer sur des initiatives capables de sortir l’UE de son immobilisme latent.

Lire la suite

Quelles actions la France pourrait-elle entreprendre concernant l’abattage des animaux sans étourdissement ?

Sénat-hémicycle2Les vidéos de l’association L214 Éthique et Animaux, autant que l’engagement d’associations comme la Société protectrice des animaux (SPA), l’ont prouvé à plusieurs reprises : les règlementations, qu’elles soient nationales ou européennes, existent, et encadrent très clairement la pratique de l’abattage, rituel ou non, pourtant, dans certains abattoirs, elles sont quotidiennement bafouées.

Pour s’assurer qu’elles soient respectées, il semble aujourd’hui nécessaire de mettre en place des moyens de surveillance et d’inspection rapide des installations existantes. De même, il faudrait rapidement mener des enquêtes aléatoires dans la majorité des abattoirs, afin de vérifier que le matériel utilisé est adapté et les salariés formés.

Retrouvez mon intervention auprès du Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt en cliquant ici. Lire la suite

Inquiétudes des agents publics concernant leur protection sociale : j’interroge le Ministère

Sénat-hémicycle2J’ai récemment appelé l’attention de la Ministre de la Fonction publique sur les inquiétudes des agents publics concernant leur protection sociale. En effet, les aides publiques apportées au financement de la couverture complémentaire des fonctionnaires d’État sont faibles par rapport au montant total des aides de l’État dans ce domaine, notamment pour les agents du privé. Par exemple, pour la fonction publique d’État, le montant d’aide est de seulement 15 euros par an et par agent couvert (actif ou retraité) en 2013.

Je lui ai donc demandé de me communiquer une présentation des différentes modifications apportées au cours des dernières années au système de protection sociale des agents du public, ainsi que leurs conséquences sur le système de protection sociale des agents publics.

Retrouvez l’intégralité de mon intervention en cliquant ici. Lire la suite

Les écoliers du quartier l’Aiguille à Trèbes visitent le Sénat

Il y a une dizaine de jours, les écoliers du quartier l’Aiguille à Trèbes avaient remporté le 1er prix dans la catégorie valeur littéraire de l’opération « camions des mots ». C’est avec un immense plaisir que je les accueille aujourd’hui pour une visite du Sénat !
Je les félicite une nouvelle fois pour leur belle performance !