Les travaux de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense

J’ai souhaité être membre de cette commission qui suit les questions de politique étrangère et de défense. Elle examine notamment les projets de loi de ratification des traités et accords internationaux et auditionne régulièrement les ministres, ambassadeurs et autres personnalités diplomatiques sur l’actualité de la France, de l’Europe et des relations internationales.

Réunion de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces Armées le 21 janvier 2015

Réunion de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces Armées le 21 janvier 2015

Vous pouvez retrouver toute l’actualité de la CAED en cliquant sur ce lien.

La Commission mène de nombreuses auditions, groupes d’études et de réflexions. Je suis ainsi co-auteure d’un rapport sur la réserve militaire qui a été rédigé après de longs mois d’auditions du personnel militaire.  Intitulé « Garde nationale » : une réserve militaire forte et territorialisée pour faire face aux crises, ce rapport terriblement d’actualité retient une approche réaliste et pragmatique, et présente des propositions pour rendre plus forte cette réserve, c’est-à-dire à la fois structurée par une territorialisation et réorganisée administrativement, plus nombreuse et mieux employée, et bien sûr dotée d’un budget conséquent. Ainsi efficiente, la réserve militaire offrirait à l’armée active un appui opérationnel à la hauteur des nouveaux besoins de défense de notre territoire, et à la France un levier majeur de résilience et de renforcement interne.

Du point de vue du travail parlementaire, la CAED travaille sur les projets de loi relatifs à la programmation militaire, à l’aide publique au développement, au renseignement. Elle travaille également sur des projets de loi de ratification.

Depuis mon élection, je suis intervenue en séance en tant que Chef de file du Groupe Socialiste sur les accords d’association entre l’Union Européenne et la Moldavie, entre l’Union Européenne et l’Ukraine, mais également entre l’Union Européenne et la Georgie. Vous pouvez également retrouver, à ce sujet, le rapport que j’ai co-rédigé sur le bilan du Partenariat oriental, au sein de la Commission des Affaires européennes.

La Commission m’a également désignée comme :

Certains textes législatifs sur lesquels nous travaillons ont une portée diplomatique et historique importante, comme par exemple la proposition de résolution sur la Reconnaissance par la France d’un Etat palestinien, dont je suis cosignataire et qui a été adoptée le 11 décembre dernier. Des auditions sont donc menées afin de maîtriser l’ensemble des tenants et des aboutissants diplomatiques. Je vous invite sur ce sujet à consulter cette page sur le site du Sénat qui revient sur les éléments-clés des travaux de la Haute assemblée.

3 décembre 2014 : Dans le cadre de l’examen de la PPR sur la reconnaissance par la France d’un État palestinien, la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées a procédé à une série d'auditions.

3 décembre 2014 : Dans le cadre de l’examen de la PPR sur la reconnaissance par la France d’un État palestinien, la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées a procédé à une série d’auditions.

3 décembre 2014 : Audition de Yossi Gal, ambassadeur d’Israël en France, et Jean-Pierre Raffarin (UMP - Vienne), président de la commission.

3 décembre 2014 : Audition de Yossi Gal, ambassadeur d’Israël en France, et Jean-Pierre Raffarin (UMP – Vienne), président de la commission.

Mais si cette Commission est, par nature, peu saisie de projets ou propositions de loi (peu de textes soumis au Parlement relèvent en effet de sa compétence), la CAED a une actualité riche en auditions liées à l’actualité diplomatique et militaire. Mais pas seulement. La Commission a également constitué des groupes de travail sur divers sujets : sur la puissance iranienne, sur les relations avec la Russie, sur la nouvelle croissance chinoise, ainsi que sur les conséquences géopolitiques du changement climatique dans les espaces maritimes.

Enfin, en vue de la Conférence Paris Climat 2015, la CAED  a mené une série de travaux, comme par exemple l’audition de Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président de la République française pour la protection de la planète.

1er avril 2015 : la Commission des affaires étrangères a entendu M. Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président de la République française pour la protection de la planète, sur la Conférence Paris climat 2015

1er avril 2015 : la Commission des affaires étrangères a entendu M. Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président de la République française pour la protection de la planète, sur la Conférence Paris climat 2015