Dans la presse

France bleu roussillon DU 03 octobre 2016

Une Sénatrice de l’Aude veut rendre le vote obligatoire

©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN ; POLITIQUE LE 04/05/2016 L'élection présidentielle se tiendra les 23 avril et 7 mai 2017 ARCHIVES REGIONALE - DEUXIEME TOUR DES ELECTIONS REGIONALES DES 6 ET 13 DECEMBRE 2015 - GRANDE REGION EST - ALCA - ACAL - ALSACE CHAMPAGNE ARDENNE LORRAINE - CANDIDAT - ELECTEUR - ELECTEURS - ELECTRICE - ELECTRICES - CARTE ELECTORALE - VOTE. Nancy 13 décembre 2015. Une personne sa carte électorale et son bulletin de vote près d'une urne lors du second tour des élections régionales du Grand Est. PHOTO Alexandre MARCHI. (MaxPPP TagID: maxnewsworldfour019973.jpg) [Photo via MaxPPP]

Le vote peut-être bientôt obligatoire comme en Belgique ou en Australie ? © Maxppp – Max PPP

Voter, c’est un droit mais ça pourrait aussi devenir un devoir. Deux parlementaires dont une sénatrice audoise, Gisèle Jourda viennent de déposer un amendement au projet de loi « égalité et citoyenneté » pour rendre le vote obligatoire… Ecouter l’interview sur francebleu.fr

 


La depeche du midi DU 27 SEPTEMBRE 2016

Jourda veut rendre le vote obligatoire

201609271107-full

La sénatrice veut imposer le vote obligatoire pour tous les scrutins. /Photo DDM, J.-L.B.

Avec le sénateur du Nord Dominique Bailly, Gisèle Jourda entend défendre un projet de loi rendant le vote obligatoire. Les deux parlementaires s’engagent dans un lobbying de masse.

Rendre le vote obligatoire, tel est le projet de loi que la sénatrice socialiste Gisèle Jourda entend défendre devant ses collègues dans le cadre de la loi égalité et Citoyenneté. À défaut de mettre «l’offre politique» en adéquation avec les attentes des citoyens et les convaincre de revenir dans les isoloirs, la parlementaire audoise propose de graver dans le marbre l’obligation de voter. Seul moyen, selon la sénatrice, de juguler la montée de l’abstention. Si le projet de loi prévoit de sanctionner les électeurs qui ne feraient pas usage de ce droit, le choix de frapper au portefeuille n’intervient qu’à l’issue de trois «récidives»… Lire la suite sur ladepeche.fr 


L’indépendant DU 27 SEPTEMBRE 2016

Projet de vote obligatoire de Gisèle Jourda : quelles conséquences ?

g-jourda-le-vote-obligatoire-va-permettre-de-recuperer_816600_516x343

G.Jourda : le vote obligatoire va permettre de « récupérer des personnes en marges ». La sénatrice veut faire du droit de vote un devoir. PHOTO/N. A-V.

Dans le cadre du projet de loi « Égalité & Citoyenneté », la sénatrice audoise Gisèle Jourda, en collaboration avec Dominique Bailly, veut ajouter trois amendements afin de rendre le droit de vote obligatoire.

S’ils étaient votés et appliqués à partir de janvier 2018, le citoyen qui ne se présenterait pas à plusieurs reprises aux divers votes, risquerait d’être rappelé à la loi, puis réprimé avec un ‘stage de citoyenneté’, ensuite avec une amende et enfin, d’être radié des listes électorales pour dix ans… Satisfaisant au final ceux qui ne votent pas ? « Ce n’est pas pareil quand vous avez la possibilité de voter que quand vous ne l’avez plus du tout », répond Gisèle Jourda… Lire la suite sur lindependant.fr


la dépêche du midi du 26 SEPTEMBRE 2016

« De pierre et de rêve » : une fond de dotation pour redonner vie à la Cité

201609262032-full

Douze fondateurs sont à l’initiative de ce fonds de dotation, appelé «Cité de Carcassonne, de pierre et de rêve»./Photo DDM J-L BIBAL

Un fonds de dotation a été monté dans le but de faire «revivre» la Cité de Carcassonne et son patrimoine. Il compte proposer des animations de qualité tout au long de l’année.

Au total, ce sont douze fondateurs qui ont décidé de créer le fonds de dotation «Cité de Carcassonne, de pierre et de rêve». Douze fondateurs qui partagent un même amour à l’encontre de ce «trésor patrimonial». Architectes, élus, chefs d’entreprise, tous rassemblés pour commencer à travailler sur de nouveaux projets pour faire vivre à nouveau une cité médiévale «de moins en moins attractive»… Lire la suite sur ladepeche.fr


Le point DU 20 SEPTEMBRE 2016

Vote obligatoire, vote blanc : des propositions qui décoiffent

Voting Seine-et-Marne, France

Si l’amendement était adopté, les abstentionnistes devraient communiquer leurs motifs auprès d’un tribunal administratif. En cas de refus, ils recevraient un rappel à la loi. La troisième absence non justifiée serait sanctionnée par un stage de citoyenneté. © AFP/ FRED DUFOUR

Deux sénateurs PS, Gisèle Jourda (Aude) et Dominique Bailly (Nord), inquiets de la montée de l’abstention aux élections, ont déposé mardi des amendements au projet de loi égalité et citoyenneté, destinés à rendre le vote obligatoire. Cette mesure entrerait en vigueur à partir du 1er janvier 2018, soit après 2017 qui verra l’élection présidentielle et les législatives. « Lorsque l’on est citoyen français, on a des droits, mais aussi des devoirs, et le plus fondamental de ces devoirs, c’est celui de voter », a déclaré Mme Jourda à l’AFP. Ce droit de vote, « nous les femmes nous sommes d’autant plus concernées que nous sommes parmi les dernières en Europe à l’avoir obtenu », ajoute-t-elle… Lire la suite sur Lepoint.fr


La dépêche du midi du 22 septembre 2016

Médiathèque : une inauguration très suivie

201609221637-full

Les personnalités présentes autour du maire. / Photo DDM A.F.

Vendredi 16 septembre a eu lieu l’inauguration de la médiathèque en présence de nombreux Villepintois et de plusieurs personnalités. Autour du maire Alain Rouquet, on pouvait noter notamment, Mmes Gisèle Jourda, sénatrice ; Hélène Giral, conseillère régionale ; Valérie Travier, de la direction régionale des Affaires culturelles, et MM. André Viola, président du conseil départemental… Lire la suite sur Ladepeche.fr


L’indépendant du 1er août 2016

13680774_1180785368638785_7651280133253576350_n

 

 

 

 

 

 

 


Le dauphiné DU 29 JUILLET 2016

Hollande annonce une garde nationale en France pour bientôt

jean-marie-bockel-udi-gisele-jourda-ps-et-marianne-dubois-lr-hier-matin-a-l-elysee-photo-afp-1469738580

Jean-Marie Bockel (UDI), Gisèle Jourda (PS) et Marianne Dubois (LR) hier matin à l’Élysée. Photo AFP

Le président de la République a annoncé hier matin la constitution d’une Garde nationale, après s’être entretenu avec les sénateurs Gisèle Jourda (PS, Aube) et Jean-Marie Bockel (UDI, Haut-Rhin), ainsi que la députée Marianne Dubois (LR, Loiret), auteurs de rapports sur la question. Cette nouvelle entité sera « bâtie à partir des réserves opérationnelles existantes. » Pour les rapporteurs du projet de Garde nationale (Bockel et Jourda), « ce nouveau nom traduirait le passage de la réserve d’un rôle de réservoir de forces à celui d’outil de défense à part entière… Lire la suite sur ledauphine.com


francetvinfo DU 28 JUILLET 2016

François Hollande officialise la constitution d’une garde nationale

9069221

François Hollande reçoit trois parlementaires à l’Elysée, le 28 juillet 2016, sur le thème de la création d’une Garde nationale. (BERTRAND GUAY / AFP)

« Le président de la République nous a dit qu’il allait prendre en compte nos travaux avec l’intention de procéder aux arbitrages sur la clarification du périmètre de la Garde nationale », a indiqué le sénateur Jean-Marie Bockel (UDI), coauteur d’un rapport sur le sujet avec la sénatrice PS Gisèle Jourda, également présente. Les deux parlementaires, ainsi que la députée LR du Loiret Marianne Dubois ont été reçus par François Hollande à l’Elysée… Lire la suite sur francetvinfo.fr


L’INDÉPENDANT DU 30 mai 2016

Coiffeurs


L’INDÉPENDANT DU 22 mai 2016

PESD


L’INDÉPENDANT DU 14 MAI 2016

14 mai 2016


L’INDÉPENDANT DU 28 FEVRIER 2016

26 février 2016


L’INDÉPENDANT DU 04 FEVRIER 2016

04 février 2016


LA dépêche du midi du 28 janvier 2016

petites retraites

petitesretraites 2


L’INDÉPENDANT DU 15 janvier 2016

Soutien communes forestières


L’INDÉPENDANT DU 17 NOVEMBRE 2015

CDP 17.11.15


L’indépendant DU 02 novembre 2015

L'Indépendant 2 novembre 2015


LA Dépêche DU 20 mai 2015


La Dépêche du Midi du 12 octobre 2014

Gisèle JOURDA : Sénatrice audoise, une immense fierté !

201410121643-full

Photo DDM / Jean-Luc BIBAL

Élue le 28 septembre dernier première sénatrice de l’Aude, la socialiste Gisèle Jourda est désormais installée dans ses fonctions au Palais du Luxembourg.

À 59 ans, Gisèle Jourda est devenue la première sénatrice de l’Aude. Élue il y a quinze jours par les grands électeurs, elle prend ses marques au Palais du Luxembourg, cette socialiste de toujours entend bien exercer sa mission de parlementaire sans jamais perdre de vue «l’intérêt général des Audois». Elle se dit fière et déterminée… Lire la suite sur ladepeche.fr