L’Union interparlementaire est l’organisation internationale des Parlements (Article 1er des Statuts de l’Union interparlementaire). Elle a été créée en 1889.

Foyer de la concertation interparlementaire à l’échelle mondiale, l’Union oeuvre pour la paix et la coopération entre les peuples et l’affermissement de la démocratie représentative. À ces fins, elle :

  • favorise les contacts, la coordination et l’échange d’expériences entre les parlements et les parlementaires de tous pays;
  • examine les questions d’intérêt international et se prononce à leur sujet en vue de susciter une action des parlements et des parlementaires;
  • contribue à la défense et à la promotion des droits de l’homme – facteur essentiel de la démocratie parlementaire et du développement
  • contribue à une meilleure connaissance du fonctionnement des institutions représentatives ainsi qu’au renforcement et au développement de leurs moyens d’action.

L’Union oeuvre en étroite collaboration avec l’Organisation des Nations Unies dont elle partage les objectifs et appuie les efforts. Elle coopère en outre avec les organisations interparlementaires régionales et les organisations internationales, intergouvernementales et non gouvernementales qui s’inspirent des mêmes idéaux.

En octobre 2016, l’UIP a adopté sa stratégie 2017-2021 sous le titre général « De meilleurs parlements pour des démocraties plus fortes ».

L’Union est financée en premier lieu par ses membres avec des fonds publics. Son siège est à Genève (Suisse).

 

Je suis membre, depuis novembre 2017, du Comité directeur du groupe français de l’UIP.