140 sénateurs se mobilisent pour la protection de nos sols

Présentation-de-la-ppl-Pollution-des-sols

Vous le savez, je me bats depuis près de deux ans pour que la lutte contre la dégradation des sols et la gestion des effets de leur pollution sur la santé de la population et sur l’environnement s’imposent comme une priorité des pouvoirs publics. 

Interpellation du gouvernement, commission d’enquête sénatoriale, amendements… ce sujet pourtant si important est le grand oublié des réformes actuelles. Pourtant la situation exige des mesures d’envergure.

C’est l’objet de cette proposition de loi dont je suis l’auteure, qui vient d’être déposée au Sénat, qui a été cosignée par près de 140 sénateurs, et qui a pour ambition de faire que, en matière de pollutions industrielles et minières des sols, des mesures soient prises pour réparer les erreurs du passé et penser durablement l’avenir. 

Cette proposition vous pouvez la retrouver ici.

23 articles, qui ont pour ambition de :

  • consacrer, dans notre législation, un droit à la protection des sols
  • garantir une gestion transparente et réactive des risques sanitaires 
  • mobiliser les friches industrielles et minières dans une démarche d’aménagement durable

Nos ambitions sont fortes, nos territoires sont mobilisés.

Les articles de notre proposition de loi ont été traduits en amendements au projet de loi Climat & Résilience bientôt examiné par le Sénat, et ce dès le stade de la Commission, c’est à dire dans quelques jours. 

Nous les défendrons en commission comme en séance, et ferons notre maximum pour qu’ils soient votés dans la réforme finale. Si tel n’est pas le cas, nous ferons en sorte que notre proposition soit examinée prochainement par le Sénat.

Fermeture brutale des livrets A des associations par la Banque postale : ce ne sont pas des méthodes !

J’ai alerté le ministre de l’économie, des finances et de la relance sur les décisions récentes prises par la Banque postale relatives aux livrets A des associations.

À l’heure où nous sommes mobilisés pour préserver la présence postale en milieu rural, voilà que La Poste décide de façon unilatérale de clôturer les livrets A des associations, ouverts pour la plupart depuis très longtemps, au motif que ceux-ci ne disposent pas d’un compte chèque.

Continuer la lecture de « Fermeture brutale des livrets A des associations par la Banque postale : ce ne sont pas des méthodes ! »

Fermeture d’un dispositif d’aide à l’investissement en agro-équipement : j’interroge le Ministre de l’Agriculture.

Alertée par les entrepreneurs agricoles, j’ai tenu à interroger le ministre de l’agriculture et de l’alimentation sur la fermeture du dispositif d’aide à l’investissement en agro-équipement de FranceAgriMer.

Dans le cadre de la relance agricole, des aides à l’investissement pour la réduction des intrants et à l’investissement pour le développement des protéines végétales sont ouvertes depuis quelques jours aux demandeurs sur le site de FranceAgriMer.

Les demandeurs éligibles sont les exploitations agricoles et leurs regroupements, les coopérations d’utilisation de matériel agricole (CUMA), et, pour la première fois, les entreprises de travaux agricoles et les exploitations des lycées agricoles.

Les entrepreneurs de travaux agricoles, forestiers et ruraux se sont mobilisés pour faire connaître ces dispositifs et encourager les entrepreneurs à déposer des demandes d’aide à l’investissement malgré la situation économique incertaine. Les entreprises de travaux agricoles étaient satisfaites de pouvoir bénéficier d’aide très importante : plafond général de 40 000 euros d’investissement et 30 à 40 % de subvention selon les matériels par demande.

Mardi 12 janvier 2021, au bout de 24 heures, la plateforme d’investissement pour le développement des protéines végétales dotée de 20 millions d’euros a été fermée. Le site a en effet été fermé devant l’afflux massif de demandes : 100 toutes les 10 minutes.

Continuer la lecture de « Fermeture d’un dispositif d’aide à l’investissement en agro-équipement : j’interroge le Ministre de l’Agriculture. »

Un Homme d’Etat

fh-castel

François Hollande était il y a quelques jours dans l’Aude à l’occasion de la célébration du 350ème anniversaire du Canal du Midi et de ses futurs projets d’aménagement. Il était venu y rappeler que la France « est un pays de grands ouvrages, un pays de grands défis » et y avait été accueilli par une foule nombreuse et chaleureuse.

Jeudi 1er décembre, le Président de la République a décidé de ne pas se représenter à la prochaine élection présidentielle, c’est son choix et il doit être respecté. Mais je tiens à rendre hommage à son courage, à sa lucidité, à son abnégation. Je tiens à le remercier pour son action volontariste et progressiste durant son mandat. Depuis mai 2012 il a agi avec le souci constant de la Justice, de l’Egalité et de la Fraternité, avec l’humilité qu’on lui connaît. 

Président sans doute mal compris par ses concitoyens, son action à la tête de l’Etat sera, j’en suis certaine, reconnue à sa juste valeur dans le futur !

 

Nous sommes tous méditerranéens

J’ai souhaité signer la pétition «Nous sommes tous méditerranéens». Je pense en effet que l’Europe doit apporter un soutien aux pays méditerranéens, notamment à l’Italie et à la Grèce, face aux défis de l’immigration mis en exergue par les récentes tragédies. Il faut en premier lieu sauver des vies humaines mais aussi détruire les réseaux de passeurs et coopérer avec les pays de transit et d’exil pour un développement économique et social et une paix dans les pays d’Orient et d’Afrique.