Garantir, au sein de la PAC, le système d’autorisation préalable de plantation viticole jusqu’en 2050 : nous voulons plus que des promesses !

En l’état actuel du droit, l’organisation commune du marché (OCM) vitivinicole, cadre général du droit européen déterminant les mécanismes de la PAC applicables à l’exploitation de la vigne dans les pays membres de l’Union européenne, prévoit la fin du système de régulation des droits de plantation dès 2030.

La fin d’un dispositif aussi essentiel à une échéance aussi proche serait fortement dommageable. Elle serait en effet synonyme de baisse des revenus des vignerons, de faillites d’entreprises familiales, de diminution de la qualité des vins. Elle serait d’autant plus préjudiciable que la crise des revenus agricoles touche la plupart des productions affectant un peu plus le renouvellement des générations au sein de la population agricole. Pour le vignoble européen et surtout pour le vignoble français, l’outil de régulation du potentiel de production doit être impérativement maintenu. La régulation des plantations de vignes est en effet indispensable pour assurer la croissance de l’économie du vin, permettre à nos viticulteurs de développer leur production, assurer le rayonnement des vins français à l’échelle internationale et envisager sereinement l’installation des jeunes viticulteurs.

Continuer la lecture de « Garantir, au sein de la PAC, le système d’autorisation préalable de plantation viticole jusqu’en 2050 : nous voulons plus que des promesses ! »

Zones défavorisées simples : ma question d’actualité au Ministre de l’Agriculture restée sans réponse satisfaisante

Lors de la séance des Questions d’actualité qui s’est tenue le 15 février au Sénat, j’ai interpellé le Ministre de l’Agriculture sur les inquiétudes de nos agriculteurs quant à la carte des zones défavorisées simples, arrêtée aujourd’hui pour être transmise dans quelques jours par le Gouvernement à la Commission européenne.

« Monsieur le Ministre, qu’avez-vous mis dans cette carte ? Quel est son périmètre ? Quels critères avez-vous retenus ? Pouvez-vous nous les exposer ? »

Continuer la lecture de « Zones défavorisées simples : ma question d’actualité au Ministre de l’Agriculture restée sans réponse satisfaisante »