« Véhicule sans chauffeur : le futur imminent » : la Commission des Affaires européennes du Sénat s’interroge.

La Commission des Affaires européennes du Sénat s’est saisie d’une problématique primordiale pour l’avenir : Faut-il autoriser la circulation de voitures, bus ou camions dépourvus de volant et de pédales, dont l’itinéraire est déterminé par une intelligence artificielle ? Peut-on admettre que le réseau routier devienne l’apanage de robots sur roues ?

Lors de l’examen de notre rapport « Véhicule sans chauffeur : le futur imminent » présenté et adopté par la Commission des Affaires européennes le 26 novembre dernier, les sénateurs ont évoqué ces nombreuses interrogations. Continuer la lecture de « « Véhicule sans chauffeur : le futur imminent » : la Commission des Affaires européennes du Sénat s’interroge. »

Proposition de résolution sur la rénovation de la politique européenne de sécurité et de défense

Image rŽalisŽe le 22 mai 2006

La Commission des Affaires européennes du Sénat a adopté à la majorité moins une abstention la proposition de résolution dont je suis l’auteure, avec Yves Pozzo di Borgo, sénateur de Paris, qui appelle à rénover la politique européenne de sécurité et de défense.

L’actuelle stratégie européenne de sécurité définit les objectifs diplomatiques et opérationnels de l’Union sur la base d’une évaluation de l’état du monde qui date de 2003. Actualisée en 2008, elle reste à ce jour la seule grille de lecture de l’état du monde que l’Union s’est donnée pour fonder sa politique étrangère et de sécurité commune. À lui seul, son intitulé, « Une Europe plus sûre dans un monde meilleur » illustre le décalage de perception après treize années. L’Europe n’est pas encore très sûre et le monde guère meilleur.

Continuer la lecture de « Proposition de résolution sur la rénovation de la politique européenne de sécurité et de défense »

Nous sommes tous méditerranéens

J’ai souhaité signer la pétition «Nous sommes tous méditerranéens». Je pense en effet que l’Europe doit apporter un soutien aux pays méditerranéens, notamment à l’Italie et à la Grèce, face aux défis de l’immigration mis en exergue par les récentes tragédies. Il faut en premier lieu sauver des vies humaines mais aussi détruire les réseaux de passeurs et coopérer avec les pays de transit et d’exil pour un développement économique et social et une paix dans les pays d’Orient et d’Afrique.