J’interroge le Gouvernement pour qu’il soit mis fin aux dysfonctionnements du réseau internet et mobile dans les communes audoises

Les communes de Plaigne, Pécharic-et-Le Py et Villautou subissent depuis plus de quinze ans des dysfonctionnements chroniques du réseau internet et téléphonique. Avec leur 204 habitants répartis sur 2 565 hectares collinaires, elles dépendent du même répartiteur, répartiteur dont les liens cuivre sont reconnus, y compris par l’opérateur Orange, obsolètes et défectueux depuis 2004.

Continuer la lecture de « J’interroge le Gouvernement pour qu’il soit mis fin aux dysfonctionnements du réseau internet et mobile dans les communes audoises »

Hommage aux victimes des attentats de Trèbes et de Carcassonne

Ce samedi 23 mars, j’ai participé à l’hommage rendu aux quatre victimes des attentats de Trèbes et de Carcassonne, en présence du Premier ministre et de la garde des sceaux, moment solennel consacré aux victimes des attaques de mars 2018. Après une première cérémonie à Carcassonne, une seconde s’est tenue à Trèbes où s’est déroulée la prise d’otage.

Continuer la lecture de « Hommage aux victimes des attentats de Trèbes et de Carcassonne »

SMUR de Quillan : j’appelle le gouvernement à agir vite et de manière concertée.

Ce matin au Sénat j’ai interrogé le gouvernement sur l’organisation actuelle et à venir des services sanitaires dans le département de l’Aude et plus précisément sur le territoire ouest-audois. 

J’ai rappelé les difficultés du centre hospitalier de Carcassonne à assurer ses différentes missions d’urgence faute d’un effectif médical suffisant. Face à ces difficultés il importe de mettre en place une organisation des urgences efficiente sur l’ensemble du territoire. Je le dis avec conviction, les citoyens de la haute vallée de l’Aude doivent pouvoir bénéficier du même accès aux soins urgents qu’ailleurs, c’est-à-dire en moins de 30 minutes.

Et c’est ainsi que le fonctionnement du SMUR de Carcassonne basé à Quillan est indispensable au regard de son activité et de l’éloignement géographique. Oui cette structure devrait fonctionner toute la journée, sept jours sur sept. Pourtant, cette ambition légitime et essentielle est menacée dans sa mise en œuvre opérationnelle. La preuve, le SMUR de Quillan a été partiellement fermé pendant le mois d’août 2018. 

Continuer la lecture de « SMUR de Quillan : j’appelle le gouvernement à agir vite et de manière concertée. »

La médailles de la sécurité intérieure décernée aux agents municipaux et aux bénévoles de la Croix-Rouge

Deux cérémonies ont eu lieu le 15 mars, en Mairie et en Préfecture, un an après les évènements tragiques qui ont frappé la ville de Trèbes. J’ai tenu à assister à ce moment solennel afin de rendre hommage au dévouement des agents de l’État et des bénévoles qui se sont consacrés à la protection de leurs concitoyens dans ces circonstances dramatiques. L’occasion pour le préfet de l’Aude de remettre la médaille de la sécurité intérieure à 39 femmes et hommes, tous membre de la direction de la tranquillité publique de Carcassonne.

Continuer la lecture de « La médailles de la sécurité intérieure décernée aux agents municipaux et aux bénévoles de la Croix-Rouge »

Quelles adaptations du régime d’indemnisation aux changements climatiques ? Nous auditionnons la Fédération française de l’assurance

Le 13 février dernier, la mission d’information a auditionné Stéphane Pénet, directeur des assurances dommages et de responsabilité à la Fédération française de l’assurance.

Pour Nicole Bonnefoy, sénatrice de la Charente et rapporteure de la mission, on peut s’accorder sur le fait que le régime fonctionne plutôt bien dès lors qu’il y a une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Il s’agit d’un régime solidaire universel qui permet de couvrir 99 % des personnes. Peut-être est-il néanmoins possible d’améliorer le système, de manière à le rendre encore plus solidaire. Je pense notamment à la problématique agricole : est-il envisageable de créer un dispositif englobant cette problématique, mais aussi celle du vent par exemple, afin de garantir une plus grande solidarité et une meilleure lisibilité du système assurantiel ? Par ailleurs, la garantie « catnat » a été créée en 1982, date à laquelle les catastrophes naturelles étaient sensiblement différentes. Peut-être faut-il redéfinir aujourd’hui ce qu’est une catastrophe naturelle, en partant du constat que ce qui était considéré comme exceptionnel en 1982 est devenu habituel. Il s’agirait donc d’élargir le socle commun de l’assurance.

Continuer la lecture de « Quelles adaptations du régime d’indemnisation aux changements climatiques ? Nous auditionnons la Fédération française de l’assurance »

Assurances et indemnisations : mon intervention lors de l’audition du 6 février 2019

Nous avons auditionné Bertrand Labilloy, directeur général des réassurances et des fonds publics, et Thierry Cohignac, directeur du département études techniques et réassurances publiques, de la Caisse centrale de réassurance (CCR). J’ai tenu à les interpeller sur la situation de notre département audois.

Continuer la lecture de « Assurances et indemnisations : mon intervention lors de l’audition du 6 février 2019 »

Comprendre et anticiper les risques climatiques : nous auditionnons Robert Vautard, directeur de recherche au CNRS.

Pour ouvrir ses travaux, la mission d’information sur la gestion des risques climatiques et l’évolution de nos régimes d’indemnisation a fait appel à M. Robert Vautard, directeur de recherche au CNRS. Également coordinateur d’un des chapitres du sixième rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) qui sortira en 2021, son travail porte sur la quantification des aléas pour mieux prévenir les risques futurs liés au changement climatique. Mme Nicole Bonnefoy, la rapporteure, a été à l’initiative d’un certain nombre de questionnements : Quelles évolutions historiques des risques naturels observe-t-on en termes de fréquence et d’intensité ? Dans quelle mesure ces évolutions sont-elles causées par ou corrélées au changement climatique ? Quels sont alors les mécanismes scientifiques à l’œuvre ? Enfin, quant à l’avenir, qu’est-il d’ores et déjà possible d’anticiper ? Autant de questions nécessaires pour renseigner le législateur sur l’origine des catastrophes naturelles afin d’éclairer son action en matière d’indemnisation.

Continuer la lecture de « Comprendre et anticiper les risques climatiques : nous auditionnons Robert Vautard, directeur de recherche au CNRS. »