À Helsinki pour militer pour des politiques européennes de sécurité ambitieuses.

Du 4 au 6 septembre, j’ai participé à la Conférence interparlementaire sur la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) et sur la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) d’Helsinki. Cette conférence réunit des parlementaires européens tous les six mois afin d’échanger sur les grandes orientations de politiques étrangères de l’Union Européenne. C’est l’occasion pour moi de militer pour des politiques européennes ambitieuses.

Continuer la lecture de « À Helsinki pour militer pour des politiques européennes de sécurité ambitieuses. »

Quelles répercussions du Brexit sur l’organisation de l’agence Europol ?

Le 21 mars dernier, en commission des affaires européennes, mon collègue Jacques Bigot, sénateur socialiste du Bas-Rhin a fait le compte rendu de sa participation à la réunion du groupe de contrôle parlementaire conjoint d’Europol (GCPC) des 24 et 25 février dernier. 

Ce groupe de contrôle parlementaire conjoint (GCPC) est une instance unique en son genre de contrôle du fonctionnement d’EUROPOL constitué par le Parlement européen, en collaboration avec les parlements nationaux. Elle est chargée d’assurer « le contrôle politique des activités d’Europol dans l’accomplissement de sa mission, y compris en ce qui concerne leur incidence sur les libertés et les droits fondamentaux des personnes physiques ». Elle se réunit deux fois par an, en septembre à Bruxelles et à la fin du mois de février ou au début du mois de mars dans la capitale du pays qui assure la présidence de l’Union européenne.

Continuer la lecture de « Quelles répercussions du Brexit sur l’organisation de l’agence Europol ? »

Inquiétude face au choix du gouvernement de recourir à l’armée pour participer au maintien de l’ordre.

Au nom du Groupe socialiste et républicain, Jean-Marc Todeschini  a interrogé le gouvernent sur l’emploi des militaires de l’opération anti-terroriste Sentinelle dans le dispositif de maintien de l’ordre prévu samedi 23 mars pour encadrer la 19e journée de mobilisation des Gilets jaunes.

Les réponses du Ministre du l’Intérieur, largement insuffisantes, sont loin d’apaiser ses craintes. Des questions fondamentales en terme de sécurité et de libertés publiques restent posées. Quelles consignes seront données aux militaires français ? Seront-ils autorisés à faire l’usage de leurs armes en cas de débordement ? Quelle distinction est faite entre le délinquant et l’ennemi ? Que se passerai-t-il si des manifestants violents parvenaient à franchir des barrages de policiers et de gendarmes, et venaient au contact direct des militaires ?

Continuer la lecture de « Inquiétude face au choix du gouvernement de recourir à l’armée pour participer au maintien de l’ordre. »

Nous nous opposons à la proposition de loi « Anti casseurs » et saisissons le Conseil constitutionnel

Les sénatrices et sénateurs socialistes ont voté contre la proposition de loi visant à renforcer et garantir le maintien de l’ordre public lors des manifestations comme ils l’avaient déjà fait en première lecture. En effet, nous sommes en présence d’un texte qui remet en cause la liberté de manifester, la liberté d’expression et la liberté d’aller et venir.

Continuer la lecture de « Nous nous opposons à la proposition de loi « Anti casseurs » et saisissons le Conseil constitutionnel »

Nous votons pour la proposition de loi visant à interdire l’usage des lanceurs de balles de défense

Les sénatrices et sénateurs socialistes ont fait le choix d’approuver la proposition de loi des sénateurs communistes sur les lanceurs de balles de défense, fidèles à leurs principes et guidés par la nécessité de concilier le maintien de l’ordre républicain et la garantie des libertés publiques.

Ces derniers mois, la gravité des lésions générées par l’usage des LBD a atteint un niveau inacceptable dans une démocratie. Des blessés dans les manifestations, il y en dans tous les pays. Des blessures irréversibles, c’est plus rare.  Comme l’a souligné Jérôme Durain,  chef de file socialiste sur le texte : « Rien ne justifierait de telles blessures irréversibles face à des casseurs, rien ne justifierait de telles blessures face à de simples manifestants »

Continuer la lecture de « Nous votons pour la proposition de loi visant à interdire l’usage des lanceurs de balles de défense »

La proposition de loi socialiste pour mieux protéger les sapeurs-pompiers adoptée à l’unanimité au Sénat

Les sapeurs-pompiers sont une force d’intervention unique, la troisième force de sécurité. Ces dernières années, un nombre croissant de pompiers est victime d’agressions, physiques ou verbales.

Afin que les pompiers victimes d’agressions puissent, en cas de besoin, porter plainte sereinement, il est essentiel de les protéger, et de protéger leurs familles, contre toute forme possible d’intimidation ou de représailles.

Patrick Kanner, auteur de la proposition de loi et les sénateurs socialistes ont voulu que leur soit aussi donnée la possibilité, de porter plainte de façon anonyme.

Continuer la lecture de « La proposition de loi socialiste pour mieux protéger les sapeurs-pompiers adoptée à l’unanimité au Sénat »

La Commission d’enquête sur l’état des forces de sécurité intérieure auditionne Christian Mouhanna, chargé de recherches au CNRS

Le 14 février 2018, la Commission d’enquête sur l’état des forces de sécurité intérieure a auditionné Christian Mouhanna, chargé de recherches au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), directeur du Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP). Continuer la lecture de « La Commission d’enquête sur l’état des forces de sécurité intérieure auditionne Christian Mouhanna, chargé de recherches au CNRS »

Le Sénat crée une Commission d’enquête sur l’état de nos forces de sécurité intérieure

Le 30 janvier 2018, le Sénat a constitué une Commission d’enquête sur l’état de nos forces de sécurité intérieure. Je suis fière d’en être membre. Les travaux de cette commission vont durer six mois. Quels sont les faits ayant conduit à la constitution de cette commission d’enquête ? Après une vague de suicides chez les policiers et les gendarmes, suicides statistiquement plus élevés que dans le reste de la population, les sénateurs cherchent à identifier les causes souvent multifactorielles de ce malaise, afin d’aboutir à des propositions qui aideront le Parlement et l’exécutif à améliorer les conditions de travail de nos forces de l’ordre. Continuer la lecture de « Le Sénat crée une Commission d’enquête sur l’état de nos forces de sécurité intérieure »