Situation dans le détroit du Kertch : nous auditionnons l’ambassadeur d’Ukraine

Le 12 décembre la Commission des Affaires étrangères du Sénat recevait Monsieur Oleg Shamshur, ambassadeur d’Ukraine en France. L’occasion de l’interroger sur la situation dans le détroit du Kertch. Retrouvez l’intégralité de l’audition en cliquant ici.

L’occasion pour moi de l’interroger sur les conséquences économiques de ces affrontements pour l’Ukraine. Continuer la lecture de « Situation dans le détroit du Kertch : nous auditionnons l’ambassadeur d’Ukraine »

Les défis européens du nouveau gouvernement italien

Les élections parlementaires italiennes du 4 mars 2018 ont débouché, au terme d’une longue crise institutionnelle, sur la formation, en juin dernier, d’un gouvernement majoritairement composé de représentants de deux formations populistes : le Mouvement 5 étoiles et la Lega, héritière de l’ancienne Ligue du Nord. Les premiers pas de ce nouveau gouvernement ont été marqués par la volonté des deux partis de mettre en oeuvre un changement de paradigme, tant sur la scène intérieure qu’au niveau européen. La présentation en octobre du projet de loi de finances pour 2019 est venue éclairer cette stratégie disruptive.

C’est dans ce contexte qu’avec une délégation de la commission des affaires européennes, nous nous sommes rendues à Rome les 12 et 13 novembre derniers pour y rencontrer ses homologues nouvellement élus de la commission des politiques de l’Union européenne du Sénat de la République italienne. Il s’agissait en premier lieu de déterminer les lignes de convergence entre les deux commissions pour permettre à nos deux pays de mieux peser dans les débats en cours sur la refondation de l’Union européenne. Retrouvez l’intégralité de notre rapport d’information ici. Continuer la lecture de « Les défis européens du nouveau gouvernement italien »

Budget 2019 : Je défends l’augmentation des crédits pour nos Missions locales

Je suis intervenue tard dans la nuit du 4 au 5 décembre en séance au Sénat pour défendre un amendement que nous avons déposé avec les sénateurs socialistes, qui visait à augmenter de 8,2 millions d’euros les crédits alloués aux missions locales. Le Gouvernement veut nous faire croire que les crédits qui leur sont alloués sont constants. La réalité, c’est qu’elles vont perdre 8,2 millions d’euros au titre des conventions pluriannuelles d’objectifs conclues avec l’État, alors qu’elles ont la charge de la montée en puissance de la Garantie jeunes ! C’est un véritable tour de passe-passe.

Continuer la lecture de « Budget 2019 : Je défends l’augmentation des crédits pour nos Missions locales »

Cohésion, performance, rayonnement : quels tremplins pour le sport en outre-mer?

L’échéance olympique et paralympique de Paris 2024 et la stratégie nationale à mettre en œuvre dès à présent pour remplir les objectifs de performance assignés ont conduit la Délégation sénatoriale aux outre-mer, dès sa reconstitution consécutive au renouvellement sénatorial, à se préoccuper de la place faite aux outre-mer dans cette feuille de route et des opportunités à saisir pour dynamiser le levier que constitue le sport en réponse aux multiples enjeux de cohésion sociale, de développement et de rayonnement.

La Délégation a donc souhaiter mener une étude, pour la conduite de laquelle j’ai été désignée rapporteure, aux côtés de Catherine Consonne, sénatrice de Martinique, Viviane Mallet, sénatrice de La Réunion et Lana Tetuanui, sénatrice de la Polynésie française.

Continuer la lecture de « Cohésion, performance, rayonnement : quels tremplins pour le sport en outre-mer? »

Conflits d’intérêts : comment garantir l’impartialité de l’agence européenne de sécurité alimentaire ?

La Commission européenne a récemment présenté une proposition de règlement destiné, entre autres, à renforcer la transparence des conditions dans lesquelles sont faites les évaluations au sein de l’agence européenne de sécurité alimentaire (ci-après EFSA).

En commission des affaires européennes, le 8 novembre dernier, nous avons donc examiné une proposition de résolution européenne sur cette agence. Cette dernière, instituée en 2002, est chargée de l’évaluation des risques liés à la chaine alimentaire. Elle est sous le feu des projecteurs depuis 2015, après avoir rendu un avis indiquant que le glyphosate n’avait pas de caractère cancérigène, alors que le Centre international de recherche contre le cancer déclarait cette substance « probablement cancérigène ». Cette opposition entre les deux agences a jeté un sérieux doute sur la qualité des évaluations scientifiques de l’EFSA qui est donc critiquée sur plusieurs points. Continuer la lecture de « Conflits d’intérêts : comment garantir l’impartialité de l’agence européenne de sécurité alimentaire ? »

La CAED auditionne Rémy Rioux, directeur de l’Agence française pour le Développement

Le 31 octobre dernier, je suis intervenue en Commission des Affaires étrangères lors de l’audition de Rémy Rioux, directeur de l’Agence française pour le Développement (AFD). 

L’occasion, pour moi, de l’interroger sur un dossier sensible. Continuer la lecture de « La CAED auditionne Rémy Rioux, directeur de l’Agence française pour le Développement »