Classe de Caunes-Minervois : la mobilisation a payé !

En février dernier, un comité technique spécial de l’Education Nationale avait annoncé la fermeture prochaine d’une classe de l’école élémentaire de Caunes-Minervois. Cette décision avait suscité l’émoi des acteurs locaux : équipe pédagogique, équipe municipale et habitants.

Alertée par M. ADIVEZE, Maire de la commune, j’avais immédiatement saisi la Ministre de l’Éducation nationale afin qu’elle procède à un examen attentif de la situation, et que les annonces du Comité technique spécial de l’Education nationale puissent évoluer favorablement.

Sur le fond, je lui avais exprimé mon profond désaccord au regard des récents efforts de la commune et de l’équipe pédagogique en faveur de l’environnement de travail des élèves. Sur la méthode, Je lui avais formulé mon étonnement et lui avais fait part de ma volonté de redonner tout son sens au triptyque parents/professeurs/élus afin que les décisions importantes pour nos territoires soient prises en concertation avec les acteurs qui y vivent.

J’ai le plaisir d’apprendre ce jour – par la Ministre de l’Education Nationale – que cette fermeture de classe n’aura pas lieu. Je me réjouis et suis fière que la mobilisation des élus, parents d’élèves et équipes scolaires ait, une fois de plus porté ses fruits.

Intervention de la France en Syrie : Quelle est la suite des opérations?

Je suis intervenue cet après-midi lors de la séance des questions d’actualité au Gouvernement en séance au Sénat, en interrogeant le Quai d’Orsay sur les suites de l’intervention de la France en Syrie.

Au Sénat QAG 1er octobre 2015Lundi 28 septembre dernier, à la tribune de l’ONU, le Président de la République a prononcé ces mots d’une grande justesse : « Bachar al-Assad est à l’origine du problème, il ne peut pas faire partie de la solution. » À l’évidence, le dirigeant syrien ne peut rester en place alors qu’il est le premier responsable du drame effroyable vécu par son peuple. Continuer la lecture de « Intervention de la France en Syrie : Quelle est la suite des opérations? »

Publicité sur le vin : Le Sénat a adopté un amendement de clarification !

Je suis ravie que le Sénat ait adopté hier, avec 287 voix pour, un amendement au projet de loi Santé en faveur d’un éclaircissement de la définition de la publicité sur le vin. Cet amendement, que j’ai signé des deux mains, a été déposé par mon éminent collègue le sénateur Roland Courteau.

Cette disposition, initialement prévue dans la loi Macron avait été censurée par le Conseil constitutionnel au mois d’août, pour des raisons de forme.

Je tiens à préciser qu’il ne s’agit en aucun cas de « détricoter » la loi Evin mais de combler un vide juridique, creusé par une jurisprudence qui ne fait pas de distinction entre la publicité et l’information, entre des publireportages et des articles de presse ou des blogs.

Je suis heureuse de voir que les sénateurs, dans leur grande majorité, aient été conscients de l’importance de cet amendement. L’éclaircissement était nécessaire, mais la prise en compte des enjeux territoriaux, et notamment l’oenotourisme est indispensable.

Retrouver mon communiqué de presse en cliquant ici, et l’amendement en cliquant ici.

Visite du Sénat par des jeunes de l’accueil de loisirs adolescents d’Alzonne !

Je suis ravie d’avoir accueilli pour une visite du Sénat, le 15 juillet dernier, une dizaine d’adolescents de l’accueil de loisirs d’Alzonne.

Visite du Sénat Adolescents Alzonne 15 juillet 2015Dans le cadre de la réalisation de leur projet autour de la citoyenneté et des valeurs républicaines, ces jeunes, soucieux de comprendre le fonctionnement de notre démocratie, ont pu assister à une séance dans l’hémicycle et visiter le Palais du Luxembourg, riche en en symboles et témoignages historiques. Ils sont chargés de créer un reportage à destination des enfants du territoire, qui sera notamment utilisé dans les Accueils de Loisirs du CIAS Carcassonne Agglo Solidarité. À suivre avec attention donc !

Réformer le RSI : il y a urgence !

"Les Pendus" de Carcassonne en visite au Sénat le 12 mai 2015
« Les Pendus » de Carcassonne en visite au Sénat le 12 mai 2015

La réforme précipitée du Régime Social des Indépendants en 2008, bien que considérée par la commission des comptes de la sécurité sociale comme « l’une des plus importantes réformes de structure et de simplification pour les usagers de l’histoire de la sécurité sociale », s’est traduite par des dysfonctionnements graves décrits dans plusieurs rapports publics. La Cour des comptes est même allée jusqu’à qualifier le démarrage du nouveau régime de « catastrophe industrielle ».

Créé le 7 novembre dernier par des commerçants de Carcassonne, le collectif des Pendus rassemble aujourd’hui près d’un millier de commerçants et d’artisans et s’est étendu sur plusieurs régions. La métaphore du pendu vise à dénoncer l’alourdissement des cotisations du RSI, ainsi que les erreurs de gestion des dossiers et les lourdeurs administratives. Ils soulignent les nombreux dysfonctionnements du RSI (Indemnités journalières non versées, carte vitale non délivrée, retraites non payées, envoi massif d’huissiers à tord, concussion, aucun moyen de communications etc…) et appellent à y remédier au plus vite. Continuer la lecture de « Réformer le RSI : il y a urgence ! »