Intervention de la France en Syrie : Quelle est la suite des opérations?

Je suis intervenue cet après-midi lors de la séance des questions d’actualité au Gouvernement en séance au Sénat, en interrogeant le Quai d’Orsay sur les suites de l’intervention de la France en Syrie.

Au Sénat QAG 1er octobre 2015Lundi 28 septembre dernier, à la tribune de l’ONU, le Président de la République a prononcé ces mots d’une grande justesse : « Bachar al-Assad est à l’origine du problème, il ne peut pas faire partie de la solution. » À l’évidence, le dirigeant syrien ne peut rester en place alors qu’il est le premier responsable du drame effroyable vécu par son peuple. Continuer la lecture de « Intervention de la France en Syrie : Quelle est la suite des opérations? »

Publicité sur le vin : Le Sénat a adopté un amendement de clarification !

Je suis ravie que le Sénat ait adopté hier, avec 287 voix pour, un amendement au projet de loi Santé en faveur d’un éclaircissement de la définition de la publicité sur le vin. Cet amendement, que j’ai signé des deux mains, a été déposé par mon éminent collègue le sénateur Roland Courteau.

Cette disposition, initialement prévue dans la loi Macron avait été censurée par le Conseil constitutionnel au mois d’août, pour des raisons de forme.

Je tiens à préciser qu’il ne s’agit en aucun cas de « détricoter » la loi Evin mais de combler un vide juridique, creusé par une jurisprudence qui ne fait pas de distinction entre la publicité et l’information, entre des publireportages et des articles de presse ou des blogs.

Je suis heureuse de voir que les sénateurs, dans leur grande majorité, aient été conscients de l’importance de cet amendement. L’éclaircissement était nécessaire, mais la prise en compte des enjeux territoriaux, et notamment l’oenotourisme est indispensable.

Retrouver mon communiqué de presse en cliquant ici, et l’amendement en cliquant ici.

Universités d’été de la Défense à Strasbourg : responsabilité et ambitions

UED sept 2015 2
Les 14 et 15 septembre derniers j’ai participé aux Universités d’été de la Défense à Strasbourg. Chaque année, cet événement réunit, autour des deux commissions chargées de la défense au Sénat et à l’Assemblée nationale, en présence du ministre de la défense et en partenariat avec l’état-major des armées et les industries de la défense, plus de 400 personnes, pour deux journées d’échange et de travail. 

Les thèmes retenus cette année étaient :

  • le renseignement, comme première ligne de défense de notre Nation, 
  • la remontée en puissance, c’est-à-dire le renforcement des efforts de défense.

Après avoir visiter le CFIAR, Centre de formation interarmées au renseignement, et assisté à une présentation des armées, j’ai participé à l’atelier « Continuité OPEX (opérations extérieures) – Territoire national » ainsi qu’au forum sur la lutte anti-terroriste en Afrique.UED sept 2015 1

Je tiens à partager avec vous les mots du Ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, prononcés lors de cette 4ème édition des Universités :

Notre politique de défense s’éprouve au présent, dans ce qu’il y a d’incertain, de complexe, parfois d’inacceptable. Mais elle s’élabore bien dans le temps long, celui de l’analyse et de la lucidité, qui est en même temps celui de nos ambitions et de nos capacités. Le livre blanc et la loi de programmation militaire, désormais actualisée, sont au cœur de cette démarche qui a déjà prouvé sa pertinence et qui doit nous guider pour l’avenir.

Rassurer les mineurs quant à l’avenir de leur régime d’assurance maladie

Extrait des Mémoires de la mine - 2 dec 1981
Extrait des Mémoires de la mine – 2 dec 1981

Le régime minier est un régime d’assurance maladie particulier qui assure tous les risques, prend en charge les soins à 100 %, calcule le montant de la retraite en fonction du nombre d’années de travail à la mine, sans tenir compte du niveau hiérarchique du salarié. Les organisations syndicales s’inquiètent de plus en plus de la recomposition de l’offre de santé de ce régime de protection sociale généreux, qui traduit la reconnaissance de la Nation à l’égard des mineurs. Les récentes annonces gouvernementales quant à la nature et l’apport de l’offre de santé du régime minier n’ont pas rassuré. J’ai donc souhaité interroger Marisol Touraine afin qu’elle sécurise les mineurs sur l’évolution de leur régime d’assurance maladie. Continuer la lecture de « Rassurer les mineurs quant à l’avenir de leur régime d’assurance maladie »

Visite du Sénat par des jeunes de l’accueil de loisirs adolescents d’Alzonne !

Je suis ravie d’avoir accueilli pour une visite du Sénat, le 15 juillet dernier, une dizaine d’adolescents de l’accueil de loisirs d’Alzonne.

Visite du Sénat Adolescents Alzonne 15 juillet 2015Dans le cadre de la réalisation de leur projet autour de la citoyenneté et des valeurs républicaines, ces jeunes, soucieux de comprendre le fonctionnement de notre démocratie, ont pu assister à une séance dans l’hémicycle et visiter le Palais du Luxembourg, riche en en symboles et témoignages historiques. Ils sont chargés de créer un reportage à destination des enfants du territoire, qui sera notamment utilisé dans les Accueils de Loisirs du CIAS Carcassonne Agglo Solidarité. À suivre avec attention donc !

La commission d’enquête sur le fonctionnement du service public de l’éducation, sur la perte de repères républicains

La commission d’enquête sur le fonctionnement du service public de l’éducation, sur la perte de repères républicains que révèle la vie dans les établissements scolaires et sur les difficultés rencontrées par les enseignants dans l’exercice de leur profession a été créée le 22 janvier 2015.

Le groupe socialiste auquel j’appartiens s’est opposé à la création de cette commission d’enquête voulue par les sénateurs UMP « à chaud », au lendemain des attentats de janvier. L’institution scolaire y était soupçonnée de cacher des informations, au moment même où notre pays avait besoin de cohésion pour faire front. Ce procédé accusatoire et stigmatisant a été vivement ressenti dans la communauté enseignante, car il a instauré un rapport de méfiance et un sentiment d’instrumentalisation. D’ailleurs, c’est la première fois que des personnes refusent d’être auditionnées et ce, sans aucune conséquence. Ce qui prouve bien que le moyen d’une telle commission était disproportionné. La Présidente elle-même l’a reconnu, en précisant dès le départ qu’elle n’en utiliserait pas les prérogatives. C’est pourquoi, nous avons refusé de prendre des responsabilités dans son bureau. Pour autant j’ai souhaité participé aux travaux car je me refuse, en tant que Sénatrice, et par rapport à l’ensemble de nos interlocuteurs, à pratiquer la politique de la chaise vide. C’est pourquoi j’ai assisté à un grand nombre d’auditions dont vous trouverez le détail ci-après.

Suivez l’actualité de la commission d’enquête en cliquant ici. Continuer la lecture de « La commission d’enquête sur le fonctionnement du service public de l’éducation, sur la perte de repères républicains »